À propos de moi

Juste au cas où vous voudriez en savoir plus sur l'auteur de ces histoires ... Je suppose que nous devrions avoir au moins quelques points en commun ...

En gros, je suis un gars dans la quarantaine, avec un fantasme particulier.

Fascination précoce pour les femmes fortes
Quel âge aviez-vous lorsque vous avez découvert des filles ou des femmes fortes? Je pense que je devais avoir six ans. Je me souviens de plusieurs «confrontations» avec le pouvoir féminin ou la taille qui sont restées avec moi. Je pense que l'une des premières était une image dans un livre où quelqu'un lançait un petit homme. La personne était peut-être un homme, mais cela n'avait pas d'importance: la personne me paraissait féminine et cela m'excitait. 

Un souvenir d'ascenseur et de transport
À un autre moment, quand j'avais définitivement six ans (je me souviens de la classe dans laquelle j'étais), j'ai été porté par une fille de mon âge et c'était merveilleux. Plus tard, il y a eu d'innombrables combats avec des amies, dans lesquels j'aimais perdre. J'ai aussi toujours aimé être plus petite que les filles (je mesure 5 mètre maintenant).

Accroché au muscle féminin
Plus tard encore, j'ai vu la première culturiste féminine dans un magazine, puis à la télé et depuis, j'étais accro au muscle féminin. J'ai acheté des magazines de musculation de temps en temps, découpé les filles et les ai rassemblées. Puis vint Internet et tout était perdu. Et puis l'étape suivante a été la découverte de DAZ Studio, dans lequel je fais tout mon travail.

Vivre avec le fétiche musculaire féminin
Cela a parfois été difficile. Je me suis souvent demandé pourquoi je suis différent, ce que cela signifie, d'où cela vient. Je pense que maintenant, à 45 ans, j'ai finalement plus ou moins accepté ce fétiche, en acceptant qu'il fait partie de moi, et que ce n'est pas nuisible. Aujourd'hui, je peux enfin en parler avec des amis, tout en étant un peu gêné. Parce que pour un homme, admettre qu'il aime être dominé par les femmes ... eh bien, c'est toujours considéré comme très étrange. Nous devons être les grands, protecteurs et machistes, ou du moins, c'est notre rôle traditionnel. C'est un rôle avec lequel je ne suis pas à l'aise. Pas parce que je suis une chatte, juste parce que ... ça ne me convient pas. Cela n'a jamais été le cas.

Faire un travail de ma passion pour le muscle féminin
Quoi qu'il en soit, j'espère qu'avec l'expression de mes fantasmes dans les histoires, je pourrai vous procurer du plaisir. Dessiner ces histoires est amusant, même si c'est beaucoup de travail. Il s'agit de concevoir l'histoire, de configurer les personnages et les environnements, de dessiner des dizaines de panneaux, de les retoucher, d'ajouter du texte et de les emballer dans un pdf complet, y compris une diapositive de couverture, et de les mettre en ligne, en espérant que suffisamment de personnes achèteront ça vaut le coup.

Vous souhaitez nous contacter? jstilton2000 sur gmail dot com.

 

 

 

bannière